Distribution sacs poubelles à partir du 1 février 2018

Vague bleue

Steinbach

Situation: 1 km au sud-est de Waimes

Lieux-dits: Bouhaye, Croppe, Bodarwé

Cours d’eau: Ruisseau de Steinbach

Curiosités: Croix vicinales (2)

Economie: Agriculture (élevage)

Vie religieuse: Eglise de Waimes.

Kermesse: 2e dimanche après le 1er septembre

Etymologie: Le village tire son nom du ruisseau « Stagnebachus » cité dès 670 pour limiter les terres de l’abbaye de StavelotMalmedy. Si la traduction littérale nous donne « Ruisseau des pierres » on peut y voir aussi « Stembach » ruisseau barré, en wallon « bî stâtché ».

Tout savoir: Si le ruisseau est connu dès 670 le village apparaît cependant plus tard. Il formera d’abord une section avec une partie d’Ondenval (Nieder-Steinbach) avant de faire partie de la même section que Remonval après les modifications de la frontière principautaire.

Ce n’est qu’en 1435 que le nom apparaît officiellement dans les archives. En 1674 la maison Lecoq-Servais sera brûlée par les soldats du « roy catholique »Louis XIV.
Près de Steinbach au lieu-dit « Thier des Macrâles » se trouvait le « hachiron » de Steinbach ou champ du « LôyeCô» (licou). C’est là qu’on se procurait le licou pour conduire les malfaiteurs à la Haute Cour de Malmedy.

Steinbach avait également la réputation d’être un des villages les plus cossus de la région.