Collecte des encombrants ce 18 octobre

Vague bleue
A A A

CLDR

Commission locale de développement rural

Composition

Le nombre des membres composant la (CLDR) Commission Locale de Développement rural est fixé à 18 membres effectifs et 15 membres suppléants.
Qui peut faire partie de la Commission Locale de Développement Rural ?
Sur base de l’article 5 du décret du 06 juin 1991 relatif au développement rural, un quart des membres effectifs et suppléants peut être désigné au sein du Conseil Communal.
Les autres membres sont désignés parmi les personnes représentatives des milieux politique, économique, socioprofessionnel et culturel de la Commune, des différents villages ou hameaux qui la composent, ainsi que des classes d’âge de sa population.
Tout fonctionnaire appelé à instruire ou à statuer sur les dossiers relatifs à la commune en matière de développement rural ne peut faire partie de ladite commission.

Membres de la CLDR

Missions

  • La Commission participe à l’information de la population : elle est un relais entre la Commune, l’auteur de projet, la Fondation Rurale de Wallonie et les habitants de la commune.
  • Elle suscite, organise et coordonne des groupes de travail par village, par thème, par problématique spécifique…
  • Elle propose des projets, les objectifs de développement au Conseil.
  • Elle veille à l’intégration des projets par rapport aux objectifs
  • Elle participe à l’élaboration de l’avant-projet du Plan Communal de Développement Rural
  • Elle suscite des nouveaux projets
  • Elle donne un avis sur la Convention projetée par la Commune ou suggère la conclusion d’une telle Convention.
  • Elle informe et prend régulièrement avis auprès de la population à propos de l’avancement de ses travaux et de l’état d’avancement des projets en cours d’exécution.
  • Au plus tard le 1er mars, la Commission établit un rapport à l’intention de la Commune. Ce rapport fait état des activités de la Commission, de l’avancement des différents projets et propose des projets à poursuivre ou à entreprendre.
  • Elle peut suggérer à la commune la révision partielle ou totale du Plan Communal de Développement Rural